X
Accueil
Documents
Formations
Articles
A propos
Contact

Catégorie : Anticiper mon décès

Transmettre mes antécédents médicaux à mes proches

Mis à jour : 20/02/2021 - Temps de lecture : 5 minutes

Antécédents médicaux

Qu'on le veuille ou non, nous portons tous un bagage médical, lié à nos biens biologiques.

Les antécédents médicaux désignent, dans le domaine médical, l'ensemble des informations concernant les pathologies dont ont souffert les parents proches d'un patient.

Ces informations sont généralement demandées dans le cadre d'un examen et aident le corps médical à poser un diagnostic.

Bien connaître ses antécédents permet d'anticiper plus facilement les pathologies auxquelles on est susceptible d'être confronté et par conséquent de les traiter plus efficacement.

« Quels sont les antécédents médicaux de votre famille ? »

Cette question, on nous l'a tous déjà posé au moins une fois, au détour d'un cabinet médical. Et pour beaucoup d'entre nous, la réponse est souvent floue. On se souvient vaguement d'un oncle qui a eu un ennui de santé il y a quelques années, sans vraiment se rappeler ni du nom de la pathologie ni des symptômes exactes.

Pourtant, connaître ses antécédents, c'est un véritable atout pour prévenir d'éventuels soucis de santé. Savoir par exemple qu'un ou plusieurs proches ont développés une même pathologie peut nous permettre d'anticiper et de se faire dépister avant l'apparition des premiers symptômes. Or bien souvent en médecine, une prise en charge précoce de la maladie assure un traitement plus efficace.

D'après votre arbre généalogique, si un risque génétique est estimé élevé pour une pathologie, un test génétique peut vous être proposé. A l'heure actuelle, il a été identifié près de 80 gênes de prédisposition au cancer. Parmis les mutations héréditaires les plus fréquents, on trouve le cancer du sein, de l'ovaire et les cancers digestifs.

Quel est l'intérêt médical ?

La recherche d'antécédents médicaux est utile pour de nombreuses raisons dont voici les principales :

Par exemple, le fait d'être apparenté au premier degré (père, mère, frère, soeur, enfant) à un proche concerné par un cancer colorectal erntraîne une surveillance particulière. Sachant qu'en France, c'est le deuxième cancer le plus meurtrier, un dépistage précoce est essentiel. Etre en mesure de transmettre cette information, et qu'elle ne se perde pas entre les générations est crucial.

Prendre le temps de connaître ses antécédents

La maladie est bien souvent un sujet triste, que l'on évite facilement d'aborder. Il se glisse rarement dans les conversations lors des repas de famille, devenant même parfois tabou.

Le sujet étant difficile, construire ses antécédents peut rapidement s'avérer fastidieux. Nous vous conseillons de prendre le temps d'en discuter avec les membres de votre famille qui l'acceptent. En expliquant votre démarche, en faisant preuve de patience et de tact, car certaines maladies sont vécues, à juste titre, comme des traumatismes.

Il faut voir là une occasion d'en savoir plus sur sa famille et indirectement sur soi-même.

Cependant, les contacts peuvent parfois rester difficiles à établir. Dans ce cas, une dernière alternative s'offre à vous aux travers des archives publiques. Les certificats de décès sont généralement accessibles au public. La rubrique nécrologique peut aussi indiquer la cause de décès dans certains cas.

En définitive, cette démarche sera bénéfique non seulement à vous, mais aussi à l'ensemble des membres de votre famille. Ces informations sont tout aussi susceptibles des les intéresser.

Pourquoi les mettre par écrit ?

Coucher ses antécédents sur papier permet de palier à :

L'oubli

La gêne d'en parler

Certaines personnes sont plus à l’aise avec le fait de remplir un document que d’échanger à l’oral. On comprend facilement qu'il peut être difficile d’évoquer certaines maladies.

Par exemple, des chercheurs ont montrés que les maladies touchant l’appareil reproducteur, bien que pouvant être une indication précieuse pour les autres membres d’une famille, puisque se manifestant souvent chez plusieurs générations, sont bien souvent passées sous silence par la personne touchée.

Que faut-il y mettre ?

Alors que doit-on consigner dans ce document ? Quelles informations est-il judicieux de garder ?

De notre point de vue, qui peut le plus peut le moins et il vaut mieux en savoir trop que pas assez. Toutes les maladies sont donc susceptibles d'y figurer. Celles génétiques et héréditaires évidemment, mais pas que. Comme nous l'évoquions plus haut, il se peut que l'on découvre dans quelques années qu'une maladie est en fait génétique.

Les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'obésité, les cancers, l'épilepsie, les problèmes de tension artérielle, ... La liste est longue et il serait bien difficile d'être exhaustif.

Pour des proches décédés, la cause de la mort est aussi un élément qui devrait figurer dans ce document.

Une autre chose à laquelle on ne pense pas toujours au premier abord, ce sont les pathologies liées à la grossesse. On sait qu'une femme dont la mère a eu des soucis lors de sa ou ses grossesses, est elle aussi susceptible de déclarer les mêmes symptômes.

Qu'est-ce que propose Anticipo ?

Nous vous proposons comme pour tous les autres documents, un formulaire simple et guidé. Il vous permet de "cartographier" vos parents proches et de poser les éléments médicaux en votre possession par écrit.

Les informations concernant vos éventuelles pathologies et celles de votre famille relèvent du secret médical et nous n'avons pas à les connaître. C'est pourquoi à aucun moment sur la plateforme nous ne vous demandons d'indiquer une information médicale.

Une fois la saisie du formulaire terminée, vous pourrez télécharger un document regroupant tous les membres de votre famille, avec pour chacun d'entre eux un espace pour que vous puissiez vous-même renseigner les informations que vous souhaitez.

Le secret médical est ainsi préservé, et vous serez libre de compléter le document si des membres de votre famille déclarent de nouvelles pathologies.

Ainsi complété, ce document pourra être transmis aux générations futures.